Nous avons jusqu’à présent parlé de films dramatiques. J’aimerais faire part de mes impressions concernant un film comique : “La grande vadrouille”. Pendant plus de trente ans, ce film est resté en tête du box-office. Les spectateurs ne s’y sont pas trompés et ont véritablement plébiscité ce chef-d’oeuvre d’humour. Il s’agit d’un film de Gérard Oury sorti en 1966.

Ce film réunit pour la deuxième fois un duo comique constitué par Louis de Funès et Bourvil, après le Corniaud. Les effets comiques sont principalement dus aux contrastes des personnages aux caractères complètement différents, voire opposés. L’action se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale. Deux Français que tout oppose, se retrouvent embarqués dans une aventure trépidante : ils se voient contraints de faire passer en zone libre trois parachutistes britanniques qui ont atterris dans trois endroits à Paris. L’un d’entre eux atterrit à l’Opéra de Paris, où Louis de Funès officie en tant que chef d’orchestre. Il prépare un concert de gala qui doit être interprété en présence de nombreux officiers de l’armée allemande. Louis de Funès se retrouve alors pris entre deux feux. Il se voit amené à évacuer ce parachutiste et est entraîné malgré lui dans des aventures rocambolesques.

Il est rejoint par Bourvil qui a également recueilli l’un des parachutistes. Les deux protagonistes accompagnés de leur dangereux compagnons, vivront des aventures pleines de suspense. On se demande toujours comment ils vont se sortir de situations improbables. Pendant ces diverses péripéties, nous découvrons différents lieux, tels que les Hospices de Beaune ou autres lieux pittoresques. Malgré les circonstances dramatiques, on rit beaucoup. Cela est dû au duo improbable constitué des deux caractères opposés de Louis de Funès et Bourvil. Louis de Funès interprète un chef d’orchestre orgueilleux, imbu de sa personne, plutôt méprisant. Bourvil interprète un peintre en bâtiment, de milieu plutôt modeste. Bien que tout les oppose, ils réussiront à se sortir de situations difficiles.

La musique joue un rôle important dans ce film. On peut voir Louis de Funès dirigeant avec dextérité l’orchestre symphonique. Il a particulièrement travaillé son personnage en étudiant la mimique des chefs d’orchestre devant un miroir. Le résultat en est spectaculaire. Il dirige avec brio la marche hongroise extraite de la Damnation de Faust d’Hector Berlioz. Il a tellement réussi à restituer son personnage que les instrumentistes ont cru voir en lui un véritable chef d’orchestre et l’ont félicité à la fin soit en frappant leur archet sur leur violon, soit les flûtes contre les pupitres. Le chant de reconnaissance pour se retrouver dans le hammam de la Grande Mosquée de Paris est la chanson “Tea for two”. Enfin, il faut signaler la musique originale signée Georges Auric qui épouse parfaitement les différentes scènes où elle intervient.

Les comiques de situation sont particulièrement nombreuses et il est impossible de les citer tous. Les quiproquos sont également très fournis et les chutes sont très réussies et plausibles. Il faut noter aussi les répliques dont certaines sont restées célèbres. Pour exemple, on citera la réplique se situant vers la fin,au moment où nos héros vont s’échapper avec des planeurs. En découvrant l’appareil Louis de Funès s’exclame : “C’est une hélice hélas, c’est là qu’est l’os.”

C’est toujours avec beaucoup de plaisir que l’on retrouve ce film. On passe des moments de détente fort agréables qui peuvent nous rappeler des souvenirs. Cette histoire se déroulant pendant une période sombre n’est jamais anxiogène et nous

Ce film a également eu beaucoup de succès dans le monde et les Allemands l’ont aussi apprécié. J’ai été amené à demander à quelques Allemands ce qu’ils appréciaient. Ils m’ont répondu que ce film se moque autant des Français que des Allemands. A chaque fois que ce film est projeté, il attire toujours beaucoup de monde car on ne se lasse jamais de voir ou revoir des scènes d’anthologie.

Pour ceux qui n’auraient pas encore découvert ce film, vous pouvez regarder la bande annonce ci-dessous :

bande annonce la grande vadrouille – Recherche Google

Pour commander, vous pouvez cliquer ici

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •