“Comme il est doux de ne rien faire quand tout s’agite autour de vous.” Cette citation est très révélatrice d’un état d’esprit qu’il est bon, à mon sens, d’adopter parfois. Cela permet de nous ressourcer, de recharger nos batteries. Il m’arrive parfois de me laisser aller justement à ne rien faire de m’adonner au farniente. Pendant une heure ou deux, je suis là à rêvasser, à laisser mon imagination vagabonder au gré des pensées. Cela est très reposant et met nos sens au repos. Après ce temps de relaxation, je peux repartir à nouveau avec plus d’énergie.

J’ai remarqué qu’on a tendance à remplir au maximum nos agendas.  Si vous regardez l’emploi du temps de telle ou telle personne, vous remarquerez que les gens s’arrangent pour qu’il n’y ait pas de temps mort et date après date, les cases horaires se remplissent inexorablement. Pour les enfants, on veille à faire la même chose. Pendant leurs temps de loisirs, on veillera à ce qu’ils s’affairent à un maximum d’activités. Il n’est pas rare de voir des enfants inscrits à cinq ou six clubs d’activités. On accumulera pour eux les stages de musique, de danse, d’équitation, de sport… L’enfant se retrouve avec une surcharge de temps de loisirs. C’est comme si les parents avaient peur de voir leurs enfants s’ennuyer. Or, l’ennui peut être enrichissant pour l’enfant de temps en temps.

Il lui permet de faire travailler son imagination, de développer son esprit créatif. Avons-nous déjà entendu nos enfants dire : “Je ne sais pas quoi faire ! Je m’ennuie…” C’est l’occasion de leur demander de trouver une occupation par eux même. Vous serez surpris par leur capacité d’adaptation. Très vite, avec trois fois rien, ils trouveront une nouvelle activité et leur ennui sera oublié.

Il en est de même pour nous. Le fait de ne rien faire pendant un moment peut nous faire peur, car nous pouvons être confrontés devant nos problèmes, comme je l’indiquais dans un article précédent. Cela dit, lorsque nous sommes dans une telle situation, nous pouvons, dans un premier temps, les accueillir en tant que tels puis, cela pourra être plus facile de les apprivoiser. En les recevant, cela peut nous aider à trouver une solution à ces problèmes. Cependant, il s’agira de ne pas trop s’appesantir dessus puis de passer à une phase plus agréable. On pourra faire activer notre imagination en pensant à un coucher de soleil, un temps de vacance au bord de la mer, allongé langoureusement dans un transat et profitant de cet instant privilégié.

Finalement, le fait de ne rien faire se révèle être tout un art. On est très vite pris par l’envie de vouloir faire une activité et de retomber dans le cycle infernal des activités. Alors, je vous propose de reprendre votre agenda et revisiter votre emploi du temps. Vous trouverez sûrement une activité dont vous pouvez vous passer. Interrogez-vous sur chacune d’elles en vous demandant si elle vous procure du bien ou si cela relève plus d’une corvée. Si vous vous surprenez à penser qu’une activité effectuée ne vous apporte pas de plaisir, parce que vous la faites par habitude et qu’elle ne vous apporte rien, alors, d’un coup de crayon, supprimez cette activité. Je ne parle donc pas ici du temps pris pour l’achat des courses ou des activités ménagères indispensables. N’en profitez pas pour en rajouter une autre à la place quelque temps plus tard. Je me permets de préciser, car la peur du vide pourra inciter à combler le manque que l’on croira éprouver.

Vous verrez que ces temps d’oisiveté ne seront pas des temps perdus. Utilisés à bon escient, je dirais une ou deux fois par semaine, les bénéfices obtenus vous seront profitables. En fonction de chacun, vous pourrez ressentir un meilleur apaisement, une meilleure tranquillité, une meilleure façon de voir les choses. Votre entourage immédiat ou vos collègues sortiront gagnants de votre nouvel état d’esprit et vous pourrez partager davantage et être plus disponible avec vos proches.

Partez donc à la découverte de cette nouvelle expérience et, dans le droit fil de notre thème de blog, mettez vos sens à contribution pour vous aider à profiter pleinement de cette source de bien-être. Partagez votre ressenti et indiquez vos découvertes à ce sujet.

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •