Arthur Rimbaud continue son poème “Voyelles” par les vers suivants concernant la couleur verte : “U, cycles, vibrements divins des mers virides, / Paix des pâtis semés d’animaux, paix des rides / Que l’alchimie imprime aux grands fronts studieux”. Ici, le vert associé à la lettre U est évoqué par le mot “viride” qui désigne une couleur d’un vert bleuté et transparent utilisée par les artistes peintres. 

  • Le vert dans la nature;

La couleur verte est celle qui nous fait le plus penser à la nature. Cela évoque pour nous la campagne, les étendues des prairies, les feuilles des arbres dans les forêts que nous traversons. Cela inspire un sentiment de calme et de sérénité. Nous songeons au bien-être que nous éprouvons en marchant dans cette nature, lors de randonnées qui nous donnent l’occasion de communier avec la création. Très certainement, il me semble que cette couleur est la plus présente dans la nature.

  • Une couleur apaisante.

En profitant ainsi de la nature, on peut retirer ainsi beaucoup d’énergie grâce au pouvoir régénérateur que possède cette couleur. La chlorophylle qui se dégage des plantes nous apporte du calme, de l’harmonie. Si nous nous laissons imprégner par ce pouvoir apaisant, si nous restons un moment à contempler ou à méditer devant un paysage de prairie et de forêt, nous sommes complètement régénéré par tant de paix. J’ai eu l’occasion d’effectuer une randonnée où, pendant de nombreux kilomètres, j’ai marché sur des chemins qui passaient à travers des prairies, des champs et des forêts. Bien que cet endroit ne soit pas très éloigné de Paris, j’ai pu profiter de cette nature en solitaire. Je n’ai pas rencontré âme qui vive et j’avais l’impression d’être seul au monde. Cette marche a amené en moi une très grande détente. Le soir, bien que fatigué par cet exercice, je me sentais complètement apaisé, comme rassuré. De plus, sur la fin de la journée, après une brève averse, j’ai pu bénéficier du spectacle magique rare d’un double arc-en-ciel.

  • Le symbole de l’espérance.

Le vert évoque également l’espérance. Il nous incite à l’optimisme. Cela agit positivement sur le moral. Nous pouvons alors être encouragés pour poursuivre une tâche qui nous semble difficile, par exemple. Si nous sommes entourés de plantes vertes à la maison, cela agira ainsi dans notre subconscient pour réussir une tâche, car un peu de la nature se trouve à proximité. D’autre part, le vert s’associe très bien à d’autres couleurs. Ainsi, des fleurs aux coloris variés viennent agréablement mettre en valeur le décor de la maison ou d’un jardin. Je me souviens du temps que passaient mes parents à arpenter les allées du petit jardin qui décorait la maison familiale. Ils s’attardaient auprès de chaque plante, remarquaient les changements au fil du temps qui passe. Par exemple, une tige nouvelle avait fait son apparition, une fleur s’était épanouie. Chaque jour apportait son nouveau lot de surprises et d’émerveillements. Il y avait également un petit potager. De nombreux légumes verts venaient ainsi alimenter les repas quotidiens. Au rythme des saisons, on découvrait les saveurs nouvelles de ces produits naturels. Nous dégustions alors les différentes salades, les haricots, les concombres et les courgettes.

  • Un don de la nature.

Réellement, on profitait ainsi de tous ces cadeaux que la nature nous offrait. En échange, il nous faut apprendre à la respecter en observant les cycles naturels. Il ne sert à rien de vouloir brûler les étapes en utilisant des produits chimiques nocifs pour la santé. Nous pouvons éprouver un vrai plaisir en consommant à chaque saison des produits en fonction des saisons.

  • Exercice pratique.

Vous pouvez aussi partager la façon dont vous voyez la couleur verte, ce qu’elle évoque en vous de bon ou même aussi de mauvais. Partager également des anecdotes à ce propos, en attendant d’évoquer la dernière couleur dont parle Rimbaud dans son poème, à savoir le bleu.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •