cinq sens pour s'accomplir

vivre l'instant présent au quotidien

Savoir écouter.

Il est un sens que nous avons peut-être tendance à oublier. Il s’agit de celui de l’ouïe. Il me semble qu’il nous faudrait apprendre ou réapprendre à savoir écouter. Souvent, nous nous contentons simplement d’entendre d’une manière distraite et nous passons à côté de bien des choses. Je me propose de vous donner dans cet article, des moyens concrets pour que nous puissions écouter. Vous verrez une très grande différence entre entendre et écouter. Oui, en effet, entendre ou écouter, cela n’est pas la même chose et il existe une nuance très importante qui peut avoir des répercussions dans notre vie quotidienne. 

  • Ce que nous entendons.

Examinons tout d’abord le sens du mot entendre. Dans notre environnement, nous entendons beaucoup de choses. Nous n’y prêtons pas attention, car souvent nous y sommes habitué. Nous entendons les bruits d’ambiance : les voitures qui passent dans la rue, les personnes qui échangent une conversation mais dont nous ne comprenons pas les mots. Les sons nous parviennent de manière confuse et nous n’y prêtons guère attention. Parfois, des bruits plus importants attirent l’attention, comme les sirènes des pompiers ou des éclats de voix intempestifs, mais cela ne dure qu’un instant et nous retombons dans notre routine sonore. Certes, ces bruits d’ambiance sont importants. Nous ne pouvons pas vivre dans un silence complet. On a en effet constaté qu’une personne placée dans une pièce complètement insonorisée pouvait devenir folle à plus ou moins longue échéance. Elle se retrouve confrontée à elle-même ou le “bruit” du silence lui devient insupportable. Sauf accident, il est donc difficile de vivre dans une ambiance stérile de sons. Ils font partie de notre environnement et contribuent à notre équilibre.

  • Se mettre en position d’écoute.

Cependant, lorsque nous sommes avec des interlocuteurs, si nous nous contentons d’entendre, cela peut traduire une certaine indifférence à ce que l’on nous dit, voire même un certain ennui. La personne qui nous parle s’en rend compte très rapidement et va en ressentir une gêne. Elle se mettra alors sur sa réserve, car elle pensera à juste titre que ce qu’elle est en train de vous raconter ne vous intéresse pas. Nous voyons donc que dans ce cas, entendre n’est pas du tout favorable à une bonne relation. Il est nécessaire de se mettre en situation d’écoute. Pas besoin d’être présent physiquement. Même au téléphone, on peut se rendre compte si l’interlocuteur vous écoute ou non. L’écoute traduit une certaine attention à ce que l’on est en train de dire. On ressent alors une empathie vis à vis de l’interlocuteur. On peut partager plus facilement ce que la personne ressent. Comment montrer que l’on est en situation d’écoute ?

  • Conseils pratiques.

Tout d’abord, il s’agit de laisser parler la personne sans l’interrompre. Pendant que votre interlocuteur s’exprime, il faut la regarder parler. L’expression du visage accompagnant les paroles souligne l’importance de ce que l’on peut vous dire. Vous pouvez ponctuer les phrases par des “oui” ou par des “ah ! bon”. Cela montre que vous suivez la conversation. Ces ponctuations de petits mots sont très nécessaires lors d’une conversation téléphonique. Vous manifestez ainsi votre présence et votre intérêt. Votre interlocuteur ressent parfaitement votre attention et cela l’encourage à s’exprimer plus librement. Très souvent, vous n’avez pas besoin de donner votre opinion. Votre interlocuteur la devine parfaitement par votre attitude attentionnée et par l’intérêt que vous portez à ce qui peut vous être dit. Ainsi, il m’est souvent arrivé d’avoir fait du bien à des personnes que je rencontrais. En effet, je les laisse souvent parler. Elles racontent ce qu’elles ont envie de partager, leurs soucis, leur peine ou leur joie. Parfois, elles peuvent soulever un problème qu’elles vivent. Je ponctue effectivement les phrases par des petits mots qui peuvent montrer l’intérêt que je porte à leurs propos. Très souvent, à la fin de la conversation, je pourrais même dire, à la fin de leur monologue, les personnes me remerciaient grâce aux conseils que j’avais pu leur donner. Pourtant, je n’avais rien dit. Le fait de les avoir laissés s’exprimer en les écoutant attentivement, avait permis de trouver par eux-même la solution à leur problème. Cependant, elles ne s’en sont pas aperçus. Elles se sont imaginées que j’avais pu leur donner de bon conseil alors que je me suis juste contenté d’écouter. Faites cette expérience, vous verrez, c’est assez surprenant.

  • Résultats obtenus.

Ainsi,  le fait d’écouter attentivement les gens qui vous parlent vous apportent beaucoup d’avantages et avec un effort moindre. Les liens d’amitié peuvent se renforcer. Vous obtenez une plus grande confiance, une plus grande estime. Vous avez juste à ponctuer ce qui est dit en soulignant par de petits mots qui révèlent votre intérêt et surtout, vous regardez la personne attentivement, sans pour autant la dévisager ou la toiser, ce qui aurait l’effet contraire. Vous pouvez partager cet article en disant ce que vous en pensez, comment vous avez expérimenté cette attitude et ce qu’elle vous a apporté en richesse.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  

Précédent

De la difficulté d’investir dans le tourisme.

Suivant

Trois formules magiques qui changent la vie.

  1. Le problème, comme tu le soulèves, c’est que nous n’écoutons pas.
    Lorsque nous discutions avec quelqu’un, alors que nous venons de prendre la parole, nous réfléchissons déjà à ce que l’on va dire ensuite. Et nous n’écoutons l’autre que d’une oreille. C’est un problème que nous retrouvons même à des degrés d’éducation les plus élevés (lors des débats politiques notamment). En effet, ce que nous entendons est déformé par nos pensées qui interviennent au moment de l’écoute, nos a priori, nos expériences, nos opinions…
    Comme le souligne Dale Carnegie dans son best-seller “Comment se faire des amis”, il est important d’écouter et de montrer avec sincérité à son interlocuteur que ce qu’il dit est digne d’intérêt.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

Vous pouvez recevoir gratuitement le livre "Vaincre son stress"