Voici un film tout à fait original qu’on pourrait qualifier d’ovni dans le monde cinématographique. Il s’agit de “The tree of life” de Terrence Malick, principalement interprété par Brad Pitt, Jessica Chastain et Sean Penn dans les principaux rôles. Il s’agit d’un film récent, sorti en 2011.

Ce film établit un parallèle entre l’histoire de la vie, en général et une histoire particulière. Dans cette dernière, nous voyons tout d’abord une mère recevant un télégramme dans lequel on lui apprend la mort de son jeune fils de 19 ans. D’autre part, un architecte, interprété par Sean Penn, se souvient de son enfance et s’interroge sur la condition humaine. D’autre part, par un jeu de flash back, nous assistons aux rapports conflictuels entre l’architecte ado, et son père interprété par Brad Pitt. Ce père violent essaie de montrer l’amour qu’il peut porter pour son fils, face à une mère soumise et résignée.

Lorsque nous découvrons ce film pour la première fois, nous pouvons être décontenancés par le style adopté. Pendant un certain temps, j’ai été surpris et il m’a fallu du temps pour entrer dans l’ambiance. J’ai donc décidé de le visionner une deuxième fois pour pouvoir le goûter. En effet, j’ai particulièrement aimé ce film très original. Pour pouvoir l’apprécier dans toute sa dimension, il suffit de se laisser faire, de se laisser porter par les images. Elles sont de toute beauté. On assiste à un véritable spectacle féerique. Un parallèle est établi entre la naissance de la vie, la naissance du monde ; à l’évolution de la nature et à celle de la vie. Nous sommes émerveillés par la splendeur et la majesté des reconstitutions de la vie préhistorique, par la magnificence de l’univers. Des images magnifiques nous restituent les débuts de la vie.

Il faut voir avec quel soin Terrence Malick a réussi à nous transporter d’émotion devant ce que je considère comme un chef-d’oeuvre. D’ailleurs, ce film a remporté à juste titre la Palme d’or au festival de Cannes en 2011. Des scènes virtuelles ont été élaborées pour la période préhistorique. Elles s’intègrent parfaitement au sujet du film et nous n’avons pas l’impression qu’elles aient été travaillées. Des experts qui ont déjà participé à d’autres chefs-d’oeuvre ont été mis à contribution. Les effets spéciaux ont pu être effectués grâce à la complicité d’artistes ayant déjà collaboré au film de Stanley Kubrick, “2001, l’Odyssée de l’espace”, dont je reparlerai dans un autre article. Des expériences chimiques ont permis de réaliser des effets picturaux à couper le souffle, avec un festival de couleurs et de compositions picturales.

Le tout est souligné par une musique épousant parfaitement le scénario et renforçant l’émotion qui se dégage de ce film. La musique classique est principalement mise à contribution. Les yeux et les oreilles profitent grandement de ce festival. Ainsi, nous pouvons entendre, entre autres, La Moldau de Smetana, La Marche Funèbre de Patrick Cassidy, la Toccata en fugue et ré  mineur de Jean-Sébastien Bach, la Symphonie n° 4 de Johannes Brahms, pour ne citer que les principaux. Enfin, Alexandre Desplat, grand auteur français de musique de film a contribué à la musique originale.

On ne peut s’empêcher de penser à Stanley Kubrick en voyant ce film. Terrence Malick, le réalisateur, a mis plusieurs années pour le concevoir et ensuite le réaliser. Il l’a d’ailleurs réalisé plusieurs années après son précédent chef d’oeuvre “Les Moissons du Ciel”, film beaucoup plus romancé mais tout autant soigné.

Je ne puis que recommander de vous laisser imprégner par ce film poétique, voire même envoûtant, en regardant la bande annonce ci-dessous ;

bande annonce the tree of life – Recherche Google

Vous pouvez commander ce beau film en cliquant ici.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •